Imprimer
Catégorie : Paroles de Pilotes
Affichages : 3187

Tersch 1Championat des PaysBas

 

Pour aller à Terschelling, le dépaysement commence au port d’Harlingen….

Video de Hans-Werner et Nadia Eickstaedt

 

Arrivée jeudi soir, après deux heures de ferry, pour être à pied d’œuvre pour la plus belle randonnée en char à voile d’Europe

VENDREDI 21 novembre

6 pilotes prêts à 11h pour un long bord de près de 20 km, direction l’est de Terschelling. Petit vent de SE et soleil Les dunes, un plateau mollasson, et l’estran plus ou moins large selon les Km parcourus. Quelques rares promeneurs, une cabane sur pilotis, 2 restaurants de plage . Et enfin, la plage oblique vers le sud est. L’île d’Ameland est à portée de main, et …le bout du bout de l’île restera inexploré : reserve naturelle interdite.
Retour par de très longs bords de descente magique. 40 Km inoubliables.

TerschG1F585

SAMEDI 22 novembre

Le vent de SE depuis plus d’une semaine a rendu la plage le long des dunes inroulable pour des manches, plus molle que le plateau de Gravelines ou de St Peter. Reste l’estran à 3 Km à l’ouest, qui nous autorise un parcours d’un peu plus de 1000 metres (1.500m dimanche) sur un banc relativement étroit entre la mer qui se retire en laissant une zone humide et accidentée, et le sable mou.

2 groupes de chars : 24 Standarts, Cl5, Excelor, Minis, qui prennent leur départ ensemble, et 10 classe 3.

Vent de SE 4 à 5 bft avec rafales et...petite pluie. Chars lestés, bien lestés ! Ivan tente avec succès une voile tempête très fine dans le haut du mat.

3 manches ce samedi, avec des pointes à plus de 100 Kmh, et au moins 10 tours par manche. Quelques roues en l’air bien acrobatiques, dont le char de Geordy qui  n’a pu contrôler une abattée, a fait un 360 sur 2 roues et la pointe du mat au sol, puis rafale brutale qui reprend la voile à l’envers et le remet sur 3 roues au sol… ! ….Geordy ne s’arrête pas et termine la manche…Il a gagné le titre de danseur étoile de l’Opéra Garnier.

Comme le char à voile aux Pays bas est aussi un loisir, après ces 3 manches, nouvelle randonnée vers l’est pour saluer les phoques du bout de l’île. Encore 40 Km de char inoubliables, cette fois-ci par vent de travers, avec une attention permanente, et une saine fatigue à l’arrivée au Pal 8.

Dîner au restaurant de plage du Pal 11

TerschDepartCl3

DIMANCHE 23 novembre

Vent presque aussi soutenu que samedi, Orienté Sud à rafales jusque 5 bft.

La mer descend très lentement et les « petits » chars font deux manches d’affilée, avant de laisser les Cl3 faire également deux manches de 20’  à la suite .

Gros travail de relance et de contrôle de mat. Ouvrir pour relancer, pas trop (les rafales), reprendre le palan à s’en faire mal aux mains. Celui qui n’ose pas ouvrir relance moins bien ….et a perdu. Hans-Werner en sait quelque chose, qui se fait ainsi doubler simultanément à gauche et à droite par Antoine et Bert.  Il lui a fallu bagarrer comme un forcené pour repasser devant à la dernière minute, sur un léger relachement d’Antoine

Podium après 5 manches: Ivan AMEELE, Hans-Werner EICKSTAEDT, Antoine de la FOUCHARDIERE

CLASSEMENT

TerschIvan1er

Total :

-          5 manches ultra rapides et pratiquement 100 bouées enchainées sur les deux jours,

-          Plus de  80 km de découverte de la côte nord de l’île

-          4 pays représentés en Cl 3 : Allemagne, Belgique, France et Pays-Bas

-          Excellente organisation par l’équipe de FLOOR et de HANS, malgré une plage d’un format limite pour un championnat

-          Atmosphère très conviviale, à l’écoute des pilotes

-          Prochain rendez-vous fin février pour la Brandaris Cup 2015, qui sera une Eurocup

 

Pphotos Ed Kruit

TerchFloorRemorque

TerschGrpePilots

 

 

 

TerchVueAerienne2014