Imprimer
Catégorie : Latest
Affichages : 2430

le20chat

Ca y est ! les corrections du règlement des compétitions sont annoncées

Le Comité Directeur de la FFCV va modifier le texte du Règlement des Compétitions

En attendant, pour cette fin de saison le Comité Directeur impose l'application immédiate d'une règle permettant aux pilotes étrangers de courir en France 

Les premières discussions avaient eu lieu lors de la réunion FISLY de janvier à Gravelines, et la C3A avait fait des propositions, formulées dans le cadre de l'association internationale classe 3 dont nous assurons la présidence cette année

Le texte stipulait depuis de plus de 40 ans (sans que personne n'applique cette directive) que les participants à toutes les courses sur le territoire français devaient être titulaires d'une licence FFCV                      (dessin Philippe geluck)

 

 

L'intention des rédacteurs de cette époque lointaine était de dire "ne seront repris au classement national des pilotes que ceux titulaires d'une licence FFCV"

le texte a donc été modifié ce samedi 11 fevrier, comme le règlement l'autorise, en attente d'une rédaction définitive:

"Les pilotes non licenciés à la FFCV, peuvent être invités par les clubs organisateurs. Dans ce cas, ils

devront alors présenter aux organisateurs, chargés de le vérifier:

- une licence délivrée par un pays ou un club membre de la FISLY, en cours de validité;

- une attestation d'assurance, conformément à l'article 2.2 du RIRC"

Par ailleurs, la FFCV a annoncé que le Council de la FISLY approuve l'idée que dans le cas des Championnats de France seuls les pilotes licenciés FFCV et qualifiés, peuvent participer.
Cependant la C3A a fait une proposition qui permettrait d'accueillir au CF des pilotes licenciés à l'étranger sur des places éventuellement vacantes; ces  "wild cards" étant gérées par les associations de classe.
La FFCV serait favorable à cette disposition.
Pour la jauge, reste à determiner précisemment le rôle que les associations de classe tiendront dans les contrôles notamment lors du prochain championnat du Monde.
Nous avions aussi fait une proposition de modification des procédures de sanctions (pénalités) et de réclamations, qui semble devoir être retenue.
A suivre.