Imprimer
Catégorie : Latest
Affichages : 1874

 

Samedi 11 septembre & dimanche 12 septembre à La Panne,

227DDF42 1A99 4085 96E5 E35622289D1D

Ce week-end, c'est la Potjesregatta, 2° course ,de la saison après cette interminable interruption des courses. 10 chars sur la ligne, c'est peu mais ça ne nous a pas empêché de faire un bon week-end de course.

Réveil à 5h du matin, c'est parti, les prévisions sont bonnes 15 noeuds de Sud Ouest le samedi, moins bonnes pour le dimanche ou un trou de vent était prévu aux heures de roulage.

Arrivés à De Panne, le vent prévu n'est pas là et la pluie, qui n'était pas prévue est bien là. La petite pluie fine qui mouille bien les pilotes et la plage. La luminosité sur la plage donne quelques airs d'apocalypse, illustrés par Marc Duminy, notre reporter photos, qui ne sera pas déçu de la suite des évènements.

Vers 10 h, la pluie se calme, on se met en ligne, parcours simple, 2 bouées, louvoyage et plage libre. Benny nous annonce que le vent oscille entre 2 et 6 m/s et nous demande clairement si on veut y aller. A l'unanimité, tout le monde veut y aller, nous voilà parti pour la première manche.

AA53CB79 F094 49C1 87BD 8D9A3C439513

On sent le vent pousser les chars sur la ligne, le départ est donné, quelques tours de roue plus tard, ça ne relance pas, la plage colle et beaucoup de ridins. Tout le monde pousse jusqu'à la bouée, même Marc Peronne qui se remet de son accident, certains même parfois face au vent. D'autres se découragent, prêt à retirer leur casque mais Benny persévère. A la descente, le vent monte et s'établit à un bon force 4, nous permettant de découvrir les vasières dans les bâches entre le banc de terre et l'intermédiaire. Tout le monde a repeint son char, pour le plus grand plaisir de Marc et des yeux des amoureux du char à voile.

Fin de la manche, Egon l'emporte à la lutte avec Ivan, François 3, Richard qui avait retiré son casque au premier tour en attendant le drapeau jaune qui ne sortira pas remonte à la 4° place.

Deuxième manche, le vent monte légèrement, les sacs de lests sont de sortie pour certains. Au menu, toujours louvoyage plage humide et vase en quantité.

Petite frayeur pour Pierrick, départ au lof dans la vase suivi de sable mou, le char se retourne sans gravité pour le pilote et le mât. C'est le métier qui rentre.

Ivan l'emporte devant Egon et Richard. Je suis à la lutte avec François qui a voulu se mettre à armes égales avec moi avec beaucoup trop de lest. La lutte va durer tout le week-end.

Troisième manche, Richard lutte contre Egon, les deux s'envolent en tête. C'est Egon qui l'emporte.

François a retiré du lest et prends la 3° place.

Fin de la journée, un long rinçage des chars et des pilotes nous attends, la météo n'est pas optimiste pour le dimanche...

Le dimanche démarre avec un petit vent plein axe, quelques nuages. Les standarts et classe 5 démarrent mais le drapeau jaune se lève, à nous d'y aller.

Il y a un peu moins de vase, la plage est plus sèche et pas mal de ridins à éviter pour ne pas rester scotché . Le vent est autour des 5m/s et tourne légèrement en fin de manche permettant de presque tirer tout droit . Richard est toujours à la lutte serrée avec Egon, qui reste en tête. Ivan a laché l'affaire, et c'est Symen qui prend la 3° place, suivi par François et Jan Leye.

Les Standarts repartent, tiens ils tirent tout droit, les pompes sont de sortie et c'est une autre course qui va démarrer. Tout va se jouer au départ.

Ivan et Egon se gênent au départ et n'arrivent pas à se lancer, François part en 2° position, suivi de Symen et de moi même. Il créera un petit bouchon qui va permettre à Richard de s'envoler loin, très loin... Difficile de doubler dans cette manche, les bancs sont étroits. La seule porte est à la bouée devant le club. Symen passe François et je vois le poulpe à l'arrière du char de François de très près.

Au contact à la bouée, pas le choix que de prendre le cône extérieur qui me vaudra un point de pénalité. C'était ça ou François ou la bache. Je le passe en virant plus court avec un petit coup de roue non volontaire (désolé François).

Les autres places resteront figées pendant toute la manche.

Dernière manche, encore une fois le départ fait tout. Richard en tête, je le suis avec Ivan derrière. Après la première bouée, le classement reste figé. Egon casse sa fixation d'étai et perd son mât. Pierrick ne prends pas le départ car sa fusée droite a du jeu. Séquelle de la Demuysere ? Peut être.

Retour au club, rinçage sous le soleil et remise des prix dans la bonne ambiance. Merci à Benny, Lieven et aux bénévoles pour l'organisation, un bon week end de char à voile avec des conditions variées.

L'occasion aussi de voir de nouvelles têtes avec Pierrick pour sa 2° course et Jean Christophe pour sa première. C'est toujours bon de voir de nouveaux pilotes arriver.

CC0641FE 4A59 4C9C 9EE6 B3AFCCCD47D0CD37270F 95B9 4760 A1C8 B24813F1A3EF