Imprimer
Catégorie : presse
Affichages : 1895
Deux pilotes américains de char à voile sur le sable de Cherrueix -
Dennis_Lester_Cherrueix

mardi 30 août 2011

Dennis Bassano est le président de la fédération américaine de char à voile en Californie. Lester Robertson, pilote de char à voile dans le Nevada. Là-bas, les pilotes roulent sur les immenses étendues des lacs asséchés. Tous deux sont venus assister au challenge Revert, championnat national de Bretagne dans la baie du Mont-Saint-Michel qu'ils ne connaissaient pas.

Les mondiaux l'an prochain

Sur place, ils ont pu voir comment s'organisait la compétition, tant pour la course que pour l'organisation, en coulisses. « Pour se faire une meilleure idée, rien de tel que de participer à l'une de ces courses, histoire de tester le char et la catégorie, classe 3 ou 2, dans laquelle on se sent le mieux adapté pour courir », explique Jean-Claude Josse, le président du Noroit-club.

Lester Robertson s'est fait plaisir, enchanté d'avoir roulé sur le sable un peu mou du circuit, avec le Mont-Saint-Michel en toile de fond. Devant l'accueil chaleureux du président du club cherrulais et de la Fédération française de char à voile, Dennis Bassano a promis de venir l'année prochaine avec une vingtaine de pilotes, pour participer au championnat du monde à Cherrueix en juillet 2012.

Le compte à rebours est déjà engagé. L'an prochain, du 8 au 15 juillet, près de trois cent cinquante pilotes, originaires de vingt-cinq pays différents, sont attendus dans la baie pour ce rendez-vous international. « Ce sera la plus grosse compétition que la discipline ait connue en termes de participants », souligne Jean-Claude Josse.

C'est seulement la seconde fois qu'une ville française organise le championnat du monde, après Le Touquet (Pas-de-Calais), en 2006. Pourtant, la baie du Mont-Saint-Michel et ses grandes plages de sable dur sont le lieu idéal pour pratiquer ce sport.

En 2014 dans le Nevada

Les Américains tireront sans doute des enseignements de leur voyage, car ils organiseront ces mêmes championnats du monde en 2014, dans l'état du Nevada. « Dans notre club, on compte une centaine de pilotes très actifs, et beaucoup d'autres viennent pour leur plaisir », explique Dennis Bassano, impatient de revenir rouler sur les longues plages de sable fin de la baie.

OUEST FRANCE 30 août 2011