Imprimer
Catégorie : Latest
Affichages : 1063

Le Grand Prix de Berk s’est couru ce week-end du 26 et 27 février 2022.

Et comme d’habitude, les berckois n’ont pas hésité à faire les choses en beau. Un grand beau temps tout le week-end ou nous n’avons même pas eu froid tout le long des courses… Un beau vent modéré le samedi et assez fort le dimanche en bords directs… plein de spectateurs sur la digue à qui nous avons pu montrer toute la beauté de notre sport… une belle équipe de bénévoles pour l’organisation sans faille de ce grand prix.

IMG 0813

Et heureusement qu’il y avait du monde pour canaliser tous les promeneurs venus se balader sur la plage. Merci de nous avoir permis de rouler en toute sécurité !!

Même la plage de Berck était belle 😉 Imaginez qu’ils avaient fait venir la classe « standart » et ils sont tous repartis en entier. Un truc inimaginable en octobre aux 6heures.

Un truc aussi que l’on imaginait plus. Ressortir la grille « Morel » de 30 !!! pas vu depuis longtemps même.

IMG 0812

Nous avons fait 6 belles manches de 25 mn (je sais, je ne vais remuer le couteau dans la plaie). 6 x 25 mn de bonheur, tellement la plage était belle avec des trous juste ce qu’il faut mais sur le côté (là ou on ne roulait pas, n’est-ce pas FX), des petits caniveaux si on allait là où il fallait. Mais surtout quelques options qui permettaient de dépasser si on avait envie de prendre le risque de les essayer.

La direction de course a tout fait pour que nous n’ayons pas 2 fois le même parcours sur tout le week-end. Ce qui est quand même un exploit avec un parcours quasi travers au vent en bords directs. Merci donc de vous être souciés de notre amusement.

IMG 0814

Je ne vais pas vous raconter chaque manche de la course parce que chacun a dû les vivre différemment et ce serait bien égoïste de ma part.

PARCOURS BERCK 270222

Je vous laisse en souvenir ce petit schéma qui ne représente pas toutes les manches mais en grande partie, c’était ça. Tout le monde n’allait pas à la même vitesse bien sûr, mais quand même. Sur 6 manches, 4 vainqueurs de manches différents, cela prouve bien qu’il y a de l’adversité. Quand on sait qu’on peut se faire griller une place sur un lever de roue à peine contrôlé, qu’on peut perdre 10 places sur un mauvais départ, on s’amuse bien classe 3 parce que rien n’est facile, on apprend à chaque manche, à chaque épreuve.

IMG 0815

Rdv dans 15 jours à CAMIERS en espérant bénéficier des mêmes conditions météorologiques.