Th_Picque_ch_france_2012

CHAMPIONNAT de FRANCE mai 2012

 "NORD LITTORAL" du 1er fevrier 2012

Pendant ces trois jours de compétition nationale, 33 4x4, 4 quads et 18 véhicules de ville seront déployés pour une organisation optimale.

Les détails avec Thierry Picque, président du comité départemental Nord et de l'USG char à voile.
Pouvez-vous nous donner quelques chiffres pour l'organisation d'un championnat de France de voile sur trois jours et trois sites ?

 

 Il y a deux types de sécurité : la sécurité active et la sécurité passive. Nous aurons besoin de 3 médecins, 33 4x4, 4 quads, 18 véhicules de ville, 148 bénévoles à temps plein par jour. Ça demande aussi un travail de formation et de coordination.
Beaucoup de moyens qui vont quelque peu à l'encontre d'une campagne de développement durable et de protection de l'environnement... Je n'ai pas le choix, c'est imposé par la fédération ! Nous avons un dossier d'organisation et il faut le suivre. Mais nous mettons en oeuvre des actions à travers un travail lié à l'environnement.
Quelles seront-elles ? Les fiches d'inscription seront à télécharger sur Internet. Pendant la compétition, les résultats seront affichés sur un écran numérique. Nous proposerons également des gobelets recyclables. On ne travaillera qu'avec des entreprises des secteurs dunkerquois et gravelinois. Nous n'irons rien chercher en dehors du littoral pour éviter les surcoûts et les transports. On ne prend que du biodégradable ou du recyclable, même pour les repas. Nous serons en plus sur une zone qui respecte la nature.
Comme la sécurité et l'organisation, ce sera une des priorités de ces championnats de France ? Oui, le char à voile, c'est un sport propre. Pour tout ce qui touche à l'organisation de ce grand week-end, nous avons des réunions d'avancée toutes les trois semaines. Ce sera, bientôt, toutes les deux semaines.

Propos recueillis par
R. F.